Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 octobre 2009 4 29 /10 /octobre /2009 18:24

Encore une nouvelle de mon frère Freddy, qui se permet de vous gâter un peu.




Cette histoire je l'ai reconstituée a partir de  fragments  que mon ami G ..., en bonne relation avec les chauffeurs de taxi  m'a raconté.

La chasse
Première partie racontée par  J.... lui même a mon ami G....

Au volant de son taxi, J....  avait commencé sa journée  assez tard, il pouvait se le permettre puisqu'il était le patron.
Au long de longue  années de dur labeur il avait réussi a fonder, et a mener assez bien, son petit monde.

 


il était propriétaire d'une dizaine de voitures et avait a son service plus d'une vingtaine de salaries, qui se relayaient, pour permettre une activité 24 heures sur 24.
C'était un homme, de bonne apparence malgré la cinquantaine  , un mètre quatre vingt six ,environ , 90 kg  , un cuir chevelu bien fourni d'une tignasse  rousse  sombre  , une moustache de conquérant ,et malgré  sa vie de couple satisfaisante , il était  toujours a l'affût  dune nouvelle proie  ,et il ne comptait plus ses aventures extra conjugales .
Il   laissait les travaux de bureau a d'autres, et préférait être sur les routes, c'était son terrain de chasse.
Il se réservait toujours certain jobs, comme celui qui effectuait  en ce moment  , la tournée des caissières  ,qu'il devait ramener au super  marché.
Justement en voilà une première.
Il s'arrête et entame une conversation.
Il avait ses règles, il se permettait  les familiarités, qu'en tête à tête, pour que les intéressées croient avoir l'exclusivité de ses attentions.
__ On ne vous a pas vue hier, et a part ça vous avez l'air triste aujourd'hui.
Comme tout bon chasseur, il savait reconnaître la détresse chez son gibier . et un animal en détresse est toujours une proie facile.

__ Je me suis absentée, parce que j'étais au tribunal, et je suis triste parce que mon divorce a été prononcé.


__ Vous l'aimiez tellement?
__ Assez, et c'est toujours triste de mettre  fin a une relation, même décevante. J'ai ressenti cette même tristesse, en quittant la Russie, où je n'avais pourtant rien a espérer.
Il arrêta la conversation au prochain arrêt, où il prit une nouvelle passagère , néanmoins , il échangea  avec elle un regard dans le rétroviseur , comme pour dire on ne s'en arrêtera pas là.
Le même soir, à vingt et une heures trente, en ramenant les caissières chacune chez elles, il changea son itinéraire habituel pour garder  Irina la nouvelle divorcée à la fin (c'est un truc qu'il refaisait souvent quand il sentait la bonne occase).
Malgré son air ingénu elle n'était pas dupe.
__ J'aurai du être chez moi il y a dix minutes, pourquoi, avez vous changé votre itinéraire?
__ Vous avez bien  divorcé ?non ? Et un divorce comme un mariage ça se fête, je connais un bon restaurant, avec une atmosphère très agréable.
Il faudrait être bête pour refuser,  surtout avec cette fringale qui la tenaillée, après les longues heures de travail .
Le repas fut très agréable , et lui très prévenant, elle se sentait conquise , et  quand il s'arrêta dans un coin discret ,pour jouer le grand jeux , elle lui demanda de redémarrer , en expliquant
__ Un divorce ça se fête ,et surtout , ça s'arrose  , allons vider quelques verres chez moi.
Il n'espérait pas mieux.
 Comme ce n'est pas une histoire porno je m'arrête là.
Depuis cette fameuse soirée J... est retourné chez lui, en tout et pour tout deux fois.
Une première pour prendre une valise avec une partie de ces  vêtements, et une deuxième pour ramasser le reste que sa femme avait jeté par la fenêtre.

Chasse fin de la première partie.

_________________________________________________________
 
Chasse deuxième partie.
Racontée par G... qui fut témoin directe

J... et Irina connurent six ans d'intense bonheur au cours des quels naquit une adorable petite fille.
Hélas toute belle chose à une fin, et celle de ce bonheur fut précipitée, suite à un accident de la route.
Mon ami G... reçu un coup de  fil, c'était une Irina en pleurs qui était à l'appareil.
__ Quel grand malheur, J....  s'est tuée aujourd'hui dans un accident, il sera enterré aujourd'hui a 16 heures  30.
G ... bien entendu est allé à l'enterrement de son grand ami. Irina  a eu la décence de se tenir à l'écart pour ne pas mettre mal à l'aise, la famille les enfants, et la veuve légitime.
 À dix huit heures, encore remué par la perte de son ami, G... reçu encore un appel, c'était encore Irina et toujours en pleurs. 


__ G... tu étais son grand ami, en souvenir de cette amitié, je te demande encore un service.
La famille de J... et ses amis les plus proches seront tous, chez sa veuve, et moi j'aurai des difficultés à avoir un miniane*, pour lui rendre hommage, je peux avoir tout au plus trois ou quatre voisin complaisants, et mon frère.
 Au nom de votre amitié, et surtout pour sa fille qui doit assister au kaddisch* de son père. Peux-tu convaincre quelques uns de ses amis à venir se joindre ?
__ Je ferai l'impossible fut la réponse
Malgré tous ses efforts  G... n'avait trouvé  que   cinq personnes libres, il lui fallait encore au moins une pour être sur d'avoir ce miniane.
C'est alors qu'il pensa a K... un ami commun, qui n'avait pas de rapports directe avec J... mais qui ferait n'importe quoi à la demande de G... qu'il admirait.
K... récemment retraité , est  un type ennuyeux , il a toujours l'air triste , et quand il parle , il a plutôt l'air de pleurnicher ,il trouvait sa femme insignifiante  , ce qui était vrai ,mais entre nous , il ne valait pas plus , pourtant il rêvait d'aventure et de conquêtes féminines.
Un quart d'heure plus tard, G... et K.... étaient chez Irina les autres les attendaient déjà, l'office a donc commencé comme prévu.
K... ne regardait pas son livre de prière, il ne pensait même a répondre amen, quand il le fallait.
Son regard, était captivé, par le visage en larme, et plein de détresses d'Irina.
Elle semblait vulnérable, et il sentait un besoin irrépressible, de la consoler, et la protéger.
Après la prière Irina proposa   thé ou café  accompagné de gâteaux sec, K...   se porta volontaire a servir, ce qu'il fit avec beaucoup de zèle, ensuite, il nettoya verres et assiettes.
Vint le moment du départ, tout le monde  avait pris congé de la veuve éplorée, il ne restait que G... et K...,
G... jeta un regard interrogatif a K... qui était venu avec lui dans la même voiture , comme pour dire qu'est ce qu'on attend encore .
Ce dernier qui était déjà armé d'un balai ,lui fit savoir qu'il  y avait encore un peu de nettoyage à faire  ,et un peu d'ordre a mettre , et qu'il n'avait pas a s'inquiéter pour lui , il trouvera bien un moyen de retourner chez lui , ce n'est pas les taxis qui manquent .

En fait depuis K... est retourné chez lui depuis ,en tout et pour tout deux fois , une première pour prendre une partie de ses vêtement et objets personnels , et une autre pour ramasser dans la rue , le reste que sa femme a jeté par la fenêtre .

________________________________________________________________



En parlant de chasse, je pensais pas, au premier, et surtout pas au deuxième chasseur, mais à cette grande chasseresse, au visage vulnérable, et désarmant, qui n'est pas restée libre plus de vingt quatre heures, après chaque fin de relations .

J'hésite a écrire le mot Fin


les dernières lignes datent de quelques semaines, .peut être aurons nous droit à une suite.
 
Apprenti séducteur, ou chasseur chevronné, rappelez vous en attendant cette équation
Facile pour vous  = facile pour d'autre

un autre a été oublié pour vous  = vous serez oublié pour un autre

Rappelez vous aussi cette règle
Quand il y a des rapports entre deux personnes, la plus baisée des deux, n'est pas toujours celle qu'on pense.


Glossaire:

*Kaddisch: JUDAÏSME. Prière en araméen, qui est récitée à la fin de chaque partie de l'office synagogal.

*Miniane:  nombre de dix personne âgés de plus de 13 ans nécéssaire pour l'officesynagogal

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Vivi el diavolo - dans Mes souvenirs
commenter cet article

commentaires

Morgane 30/10/2009 07:55


Un peu plus libre, c'était juste cette semaine, car à partir de mercredi prochain, je rattaque pour la dernière ligne droite, si tout va bien, je serai diplomé le 12 décembre il faudra croiser les
doigts......
Amon néshikot


Vivi el diavolo 30/10/2009 08:45



Je n'en doute pas une seconde de ta capacité de l'avoir, ce que tu devrais demander d'apprendre (en vitesse le 12 décembre n'est pas loin.) c'est un peu de télépathie, juste pour
s'occuper un peu des amis a travers les ondes.


Bisouillous


Vivi










Nanou 30/10/2009 07:29


Je pense qu'il va y avoir une suite..... d'abord l'homme en question n'a peut etre pas retrouvé ses habits dans la rue ? Un chasseur chassé, et irina va t'elle etre consolée ??
Bisous Vivi à bientot *****


Vivi el diavolo 30/10/2009 07:54


Le futur nous le fera savoir,moi j'espère bien une suite surtout que j'aime bien ces petites anecdotes.
bisouillous Nanou, oui a bientôt*****


Morgane 30/10/2009 06:23


Coucou Diablotin,
hihihi;..... Tel est pris qui croyait prendre.... Elle est géniale, et j'aime beaucoup ta chute!!!!
Belle journée à toi
gros bisouillous


Vivi el diavolo 30/10/2009 07:50


Bonjour, je vois que tu es un peu plus libre vers la fin de tes études et c'est bien déjà que l'ont voit beaucoup d'article chez toi
Tout en se la coulant en douce  ? Elle en fait du chemin la Irina
bisouillous a toi.
Vivi


Présentation

  • : Le blog de Vivi Il diavolo
  • Le blog de Vivi Il diavolo
  • : Le seul endroit ou je peux exprimer mes pensées, raconter mes blagues,partager mes chansons préférés enfin tous ce qui me passe par la tète.
  • Contact

Profil

  • Vivi el diavolo
  • Né quelque part en Tunisie, vie actuellement a Beersheba Israël.
Mes principaux loisirs sont l'informatique,lecture télé et surtout m'amuser.
  • Né quelque part en Tunisie, vie actuellement a Beersheba Israël. Mes principaux loisirs sont l'informatique,lecture télé et surtout m'amuser.

Recherche

Pages